Conditions de travail

Les conditions de travail, assurances, permis de séjour


Selon le canton ou l'établissement, la semaine de travail peut varier entre 40h00 et 42h00 en rotation jour / nuit. Les vacances sont de 4 à 5 semaines annuelles, les jours fériés varient entre 7 et 10, un 13ème salaire est souvent prévu.
Les déductions salariales varient entre 15 et 17 % selon les caisses de pension et l'âge. Elles vous assurent contre les risques d'accident, de chômage et d'invalidité ; elles vous permettent de capitaliser pour la retraite.
Si vous êtes un Etranger vivant en Suisse, les impôts sont prélevés à la Source : entre 10 à 17 % selon la situation familiale, l'âge et le lieu de résidence.
Toute personne travaillant en Suisse doit contracter une assurance maladie de base, obligatoire dès la fin de la période d'essai. Cette assurance doit être prise en Suisse si le domicile principal est en Suisse ; une assurance transfrontalière auprès de la sécurité sociale française CMU pour un employé au statut de frontalier.
Si vous êtes Etranger, une autorisation de travail ou permis de travail est demandé par l'employeur auprès de l'administration cantonale pour la durée de la mission (permis L) ou en poste fixe pour quelques années renouvelable (permis B résident en Suisse ou permis G frontalier).

Reconnaissance de votre diplôme étranger :
Un diplôme étranger peut être reconnu directement par l'employeur suisse ; toutefois certains établissements ou cantons demandent une reconnaissance de votre diplôme par la Croix-Rouge suisse : https://www.redcross.ch/fr/prestations-crs/reconnaissance-des-titres-professionnels-etrangers/la-crs-est-chargee-de-reconnaitre 
Nous conseillons également au personnel européen de langue non francophone d'envisager la reconnaissance de son diplôme par la Croix-Rouge ; ceci garantit à l'employeur un niveau minimum B2 requis en français.

Ces informations restent générales ; nous nous efforçons de les adapter à chaque situation personnelle lors d'un entretien.